Roger Santini est décédé mercredi 14 juin 2006

"
n

Catégories

Publié le

12/11/2015
l

Le Criirem a la tristesse de vous annoncer le décès du professeur Roger Santini, docteur d’Etat ès sciences et membre fondateur du Criirem, survenu le mercredi 14 juin 2006 des suites d’une longue maladie. Docteur d’Etat ès sciences (1974), enseignant chercheur au laboratoire de biochimie-pharmacologie de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (INSA), auteur […]

Auteur

datagitateur

Le Criirem a la tristesse de vous annoncer le décès du professeur Roger Santini, docteur d’Etat ès sciences et membre fondateur du Criirem, survenu le mercredi 14 juin 2006 des suites d’une longue maladie.

Docteur d’Etat ès sciences (1974), enseignant chercheur au laboratoire de biochimie-pharmacologie de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon (INSA), auteur depuis 1979 d’articles et d’ouvrages sur les effets biologiques des radiations non-ionisantes, dont les livres « Téléphones cellulaires. danger ? » en 1998 et « Votre GSM, votre santé : on vous ment » en 2004, membre émérite la Bioelectromagnetics Society (BEMS), Roger Santini est le premier scientifique français à avoir publié et dénoncé les effets sur le vivant de la pollution électromagnétique, en particulier celle des antennes relais de la téléphonie mobile.

Membre fondateur et membre du conseil scientifique du Criirem, le professeur Roger Santini a jusqu’au bout combattu pour une vie meilleure. En mai 2006, il achevait un dernier texte, sur les arguments appelant à l’application immédiate du principe de précaution en matière de téléphonie mobile, en rappelant l’urgence de diminuer les niveaux d’exposition imposés à la population.

« Avec la disparition de Roger, nous avons perdu un lanceur d’alerte exceptionnel par sa compétence et sa générosité » souligne Michèle Rivasi, la présidente du Criirem. Toute l’équipe du Criirem s’associe à la peine de Sylvia, Paul et Alain, la famille de Roger.

Dans la même catégorie