Millionnième Visiteur pour notre site

"
n

Catégories

Publié le

05/03/2014
l

Avec plus d’un million de visiteurs sur son site internet, www.criirem.org, c’est-à-dire à la cadence de 20 000 clics par mois vers ses pages d’information, le CRIIREM est bien  devenu un  organisme d’intérêt général.  Le CRIIREM, Centre de Recherche et d’Information Indépendant  sur les rayonnements électromagnétiques répond aux multiples  questions posées par mail, téléphone ou lettre […]

Auteur

datagitateur

Avec plus d’un million de visiteurs sur son site internet, www.criirem.org, c’est-à-dire à la cadence de 20 000 clics par mois vers ses pages d’information, le CRIIREM est bien  devenu un  organisme d’intérêt général. 

Le CRIIREM, Centre de Recherche et d’Information Indépendant  sur les rayonnements électromagnétiques répond aux multiples  questions posées par mail, téléphone ou lettre par une population en manque d’informations scientifiques et techniques, objectives.

Il met ses connaissances, le savoir-faire de ses ingénieurs et son matériel de mesures  à la pointe des dernières technologies,  au service des  particuliers, des associations, des  entreprises et des collectivités.

Il réalise des campagnes de mesure autour des lignes électriques, transformateurs, antennes relais. Les mesures réalisées sont rassurantes dans 80% des cas. Pour les 20% restants, le CRIIREM propose  des stratégies visant à obtenir l’abaissement des seuils d’exposition dans le cadre de la gestion des risques.

Une première en France : la CRIIREM a mis en place en 2013 une procédure de cartographie originale  des hyperfréquences émises par les antennes relais sur un territoire. Cette cartographie  permet aux collectivités et aux élus d’avoir une connaissance de l’état d’exposition de la population de la ville, des crèches, écoles, lycées, hôpitaux… et de donner aux décideurs des avis argumentés sur la pertinence des lieux de nouvelles implantations.

Le CRIIREM publie régulièrement les conclusions de ses enquêtes.

Convaincu de son efficacité, Il poursuit son objectif : obtenir une révision des seuils limites d’exposition des populations aux champs électromagnétiques à plus ou moins long terme.

Il est indépendant, est reconnu d’intérêt général et fonctionne sans aucune aide publique.

Catherine GOUHIER Secrétaire Générale, Le Mans, 25 février 2014

Dans la même catégorie