Collectif de Montalivet

"
n

Catégories

Publié le

12/11/2015
l

Le CHM de Montalivet, le centre naturiste le plus ancien et le plus grand d’Europe situé dans le Médoc (Gironde) a été récemment racheté par le Groupe Immobilier Proméo. La nouvelle direction a décidé de couvrir entièrement le centre en Wifi, soit 180Ha, alors qu’il existe déjà un réseau suffisant de téléphonie mobile et de […]

Auteur

datagitateur

Le CHM de Montalivet, le centre naturiste le plus ancien et le plus grand d’Europe situé dans le Médoc (Gironde) a été récemment racheté par le Groupe Immobilier Proméo.

La nouvelle direction a décidé de couvrir entièrement le centre en Wifi, soit 180Ha, alors qu’il existe déjà un réseau suffisant de téléphonie mobile et de Wifi.

De nombreuses familles naturistes se sont groupées afin de s’opposer à ce projet aussi inutile que dangereux et en contradiction avec le caractère naturistedu CHM.

Ainsi est né le « Collectif pour la Préservation de l’Espace Naturiste de Montalivet »

 

Aucune information, aucune concertation de la direction (Proméo, intégré depuis fin juillet au groupe Benetton) avec les propriétaires qui ont découvert un socle d’antenne parfois à moins d’un mètre de leur bungalow, caravane ou tente de camping.

Nous avons d’emblée fait adhérer le Collectif à Robin des Toits, au CRIIREM et Next-Up.

Des courriers ont été adressés au CHM ainsi qu’au siège de Proméo avec copies du rapport Bioinitiative et les recommandations de l’OMS, du Conseil de l’Europe.

Devant le silence de la direction, le Collectif a demandé a rencontrer le maire puisque le terrain est propriété de la mairie.

Il a organisé ensuite un premier rassemblement à Montalivet en août avec Marie Bové et Stéphane Sanchez, coordinateur national des associations anti-antennes.
Projection à la salle polyvalente du documentaire « Les Sacrifiés des Ondes » suivi d’un débat avec le Docteur Gérard Dieuzaide.

D’autres manifestations ont eu lieu sur la voie publique avec la présence de journalistes.

Le 14 septembre, nouveau rassemblement avec Marie Bové et Stéphane Sanchez et les manifestants allongés sur la route suivi d’une réunion avec la Sous-Préfète de Lesparre.

Le Collectif lui a demandé d’intervenir auprès du maire afin de savoir si les autorisations avaient été accordées et obtenir de sa part la copie des contrats d’assurances.

Le Collectif a aussi indiqué à la Sous-préfète que si le projet se concrétisait il organiserait l’été prochain une nouvelle manifestation sur la route avec la présence de médecins afin de pratiquer un prélèvement sanguin à l’arrivée et à la fin du séjour des manifestants (pétition de plus de 300 signatures déposée à la sous-préfecture).

Le CPEN-CHM va passer au stade associatif.

Dans la même catégorie

Changement d’adresse

Important ! Le CRIIREM déménage. A compter du 1er juillet 2021 l’adresse du siège sera :      - Station 8, 8 avenue René LAENNEC, 72000 Le Mans (40m de...