Chabeuil : le Criirem interpelle le Ministre Xavier Bertrand

"
n

Catégories

Publié le

12/11/2015
l

C’est le 31 mai 2006 vers 10h du matin que plusieurs élèves du collègue de Chabeuil sont pris d’un « mal mystérieux ». Vertiges, nausées, maux de tête, toux, malaise, évanouissement… Alerté par les parents d’élèves le CRIIREM constate la présence d’antennes relais à proximité de l’établissement. Le CRIIREM décide alors d’interpeller Monsieur le Ministre : Monsieur le […]

Auteur

datagitateur

C’est le 31 mai 2006 vers 10h du matin que plusieurs élèves du collègue de Chabeuil sont pris d’un « mal mystérieux ». Vertiges, nausées, maux de tête, toux, malaise, évanouissement…
Alerté par les parents d’élèves le CRIIREM constate la présence d’antennes relais à proximité de l’établissement.

Le CRIIREM décide alors d’interpeller Monsieur le Ministre :

Monsieur le Ministre,

Devant l’actualité de Chabeuil, un événement que vous ne pouvez ignorer, nous nous posons de nombreuses questions en ce qui concerne les facteurs de risques environnementaux pris en compte pour expliquer les malaises qui ont frappé en plein après-midi les élèves du collège Marc Seignobos, le 31 mai dernier. (…)

Malgré le dernier refus de L’INVS, nous constatons que la faisabilité d’une étude comparative avec des zones plus ou moins exposées a été testée dans d’autres pays avec succès.

Dans le cas du collège de Chabeuil cette hypothèse de risque ne peut être exclue du fait notamment de sa localisation particulière situé dans l’azimut d’une station relais installée à proximité (à moins de 200 mètres). (…)

Pour mémoire, il y a quelques semaines, Leeka Kheifetz, l’une des responsables à l’OMS sur les effets sanitaires des ondes électromagnétiques, lançait l’avertissement suivant : « l’heure n’est plus de savoir si on doit faire ou ne pas faire d’enquêtes épidémiologiques autour des antennes relais, mais plutôt de savoir comment on va les faire, et le plus vite possible. »

Dans le contexte actuel de déploiement des installations de télécommunications de diverses fréquences et puissances sur l’ensemble du territoire,nous renouvelons devant vous, de façon pressante, comme en Décembre 2005, notre demande d’ordonner d’urgence la mise en oeuvre immédiate d’ études de surveillance de proximité dans tous les établissements scolaires à moins de 300 m de station relais installées depuis plus de 2 ans en incluant en priorité la prise en compte des Rayonnements Electromagnétiques environnementaux.

 

 

Dans la même catégorie

Changement d’adresse

Important ! Le CRIIREM déménage. A compter du 1er juillet 2021 l’adresse du siège sera :      - Station 8, 8 avenue René LAENNEC, 72000 Le Mans (40m de...