TPE : Effet des REM sur le végétal, en l’occurrence le Ray-Grass (plante fourragère).

"
n

Catégories

Publié le

04/21/2016
l

En décembre 2015, le CRIIREM  a été contacté par 3 Lycéens de 1ère S  demandant conseil pour la réalisation d’un TPE pour lequel ils avaient choisi pour thème : Effet des rayonnements  électromagnétiques, REM, sur le végétal. Après divers échanges par mail, par téléphone et l’envoi de documentation, ils ont fait parvenir au CRIIREM  les […]

Auteur

Myriam HERVE

En décembre 2015, le CRIIREM  a été contacté par 3 Lycéens de 1ère S  demandant conseil pour la réalisation d’un TPE pour lequel ils avaient choisi pour thème : Effet des rayonnements  électromagnétiques, REM, sur le végétal.

Après divers échanges par mail, par téléphone et l’envoi de documentation, ils ont fait parvenir au CRIIREM  les premiers résultats de leurs expériences.

Ils ont étudié l’impact des rayonnements  électromagnétiques de 1800 Méga Hertz sur la croissance du Ray Grass.

Ils ont très rapidement constaté une différence significative entre les plantes exposées et les non-exposées. Le Ray Grass exposé a eu une pousse très irrégulière et de nombreux semis n’ont pas germé alors que les plans non exposés montrent un taux de germination important et une pousse très régulière.

Rigoureusement, les trois étudiants ont alors questionné différents experts pour interpréter leurs résultats. Ils ont pu constater que cette interprétation était très complexe, et met en cause soit les ondes électromagnétiques, soit les conditions expérimentales. Avant de conclure à un effet des CEM, il faudrait reproduire ces résultats, et lever les hypothèses émises.

Bien évidemment la conclusion à des effets des CEM sur les êtres vivants serait bien trop simple mais leur expérience couplée à d’autres expériences d’étudiants sur le cresson peut conforter l’idée que les CEM ne sont pas inoffensifs sur le végétal et que l’application du principe de prévention est indispensable.

TPE rapport_final_24mars2016

 

Dans la même catégorie

Les mesures, Notion de DAS

Notion de débit d’absorption spécifique DAS : Ce dernier nommé SAR chez les anglo-saxons (Spécific absorption rate) est utilisé par certains scientifiques...