Télémétrie dans les centres hospitaliers

"
n

Catégories

Publié le

12/04/2015
l

La télémétrie est un système (boitier portable) permettant de surveiller le rythme cardiaque d’un patient en permanence. Pour une meilleure gestion des données, une meilleure réactivité en cas d’urgence et l’autonomie des patients, un boitier, porté sur le corp, est désormais relié par WI-FI à un poste de contrôle. Dans une clinique, il a donc […]

Auteur

datagitateur

La télémétrie est un système (boitier portable) permettant de surveiller le rythme cardiaque d’un patient en permanence.

Pour une meilleure gestion des données, une meilleure réactivité en cas d’urgence et l’autonomie des patients, un boitier, porté sur le corp, est désormais relié par WI-FI à un poste de contrôle.
Dans une clinique, il a donc été installé 125 bornes WI-FI.
La volonté de bien faire est tout à fait respectable, mais tous les paramètres ont-ils été pris en compte ?

Alors que de nombreuses mises en garde circulent sur le WI-FI, est-il raisonnable d’en installer dans une clinique considéré comme lieu sensible ?

Si le téléphone portable est interdit en milieu hospitalier, c’est pour éviter des dysfonctionnements sur de nombreux appareils électroniques. Mais si les bornes WI-FI ont été installées trop proche de certains dispositifs médicaux, le risque de dysfonctionnement est semblable.

Concernant la santé des patients, nous conseillerons une utilisation limitée dans le temps et une stricte interdiction pour les femmes enceintes. Une possibilité de branchement quand on ne se déplace pas pourrait jouer ce rôle. Le branchement entrainerait la coupure automatique du boitier WI-FI portable au profit d’une liaison filaire.

De plus, les bornes WI-FI étant disposées dans l’ensemble de la clinique, le public et les professionnels et principalement le personnel médical qui subiront pleinement de cette exposition supplémentaire.

Dans les établissements hospitaliers, le DECT est déjà largement présent, sans compter les antennes relais souvent installées sur le toit des bâtiments, il serait raisonnable d’éviter une exposition supplémentaire qui va se rajouter au niveau de champ radioélectrique global déjà présent et parfois élevé (supérieur à 3V/m).

Au vu des différentes recommandations (AFSSET rapport d’octobre 2009) et des conclusions d’études sur les effets des champs électromagnétiques sur la santé (Bio Initiative Rapport 2007), le Criirem recommande la prudence et demande à ce que ce type de technologie soit réservé aux situations d’urgence au nom du principe de prévention sur la sécurité des biens et des personnes.

 Télémétrie et WI-FI

Dans la même catégorie