Les Planchers électriques

"
n

Catégories

Publié le

06/01/2011
l

Les planchers chauffants électriques émettent des champs d’induction magnétique importants. Le risque n’est pas à négliger.  Ils sont apparus dans les années 1960 –1970. Ce sont des circuits électriques jouant le rôle de résistances  commandées par un interrupteur, qui réchauffent le plancher et donc l’habitation. La puissance maximale d’alimentation  nécessaire pour produire suffisamment de chaleur est […]

Auteur

datagitateur

Les planchers chauffants électriques émettent des champs d’induction magnétique importants. Le risque n’est pas à négliger. 

Ils sont apparus dans les années 1960 –1970. Ce sont des circuits électriques jouant le rôle de résistances  commandées par un interrupteur, qui réchauffent le plancher et donc l’habitation.

La puissance maximale d’alimentation  nécessaire pour produire suffisamment de chaleur est élevée,  elle varie de  1000 à plus de 5000 W suivant les modèles et volumes à chauffer. Elle est produite en augmentant l’intensité du courant en circulation, entre 16 et  40 Ampères. Cette intensité élevée a pour conséquence un champ magnétique 50 Hertz important dans les zones de vie. La valeur de ce champ peut atteindre   2 micro Tesla dans les pièces du rez-de-chaussée, à 50cm du sol et dépassé 0,2 micro Tesla au premier étage.

Ces champs peuvent faire dysfonctionner le matériel électronique, informatique ou médical.

Au-delà de 0,2 micro Tesla, le risque sanitaire potentiel ne peut être écarté comme l’indique le rapport TAMINO. 

Le choix de ce mode de chauffage n’est donc pas recommandé. 

Couper l’alimentation des circuits au niveau du tableau électrique permettra de faire disparaître tout champ magnétique.

Dans la même catégorie