SILOS AGRICOLES OU INDUSTRIELS, ANTENNES RELAIS DANGER

"
n

Catégories

Publié le

05/29/2018
l

Quand les opérateurs choisissent d’installer les antennes relais sur des silos agricoles, un risque d’explosion est à craindre.   Les silos de stockage agricoles ou industriels, ainsi que les installations de stockage de céréales, grains, produits alimentaires ou tout autres produits organiques dégageant des poussières inflammables, sont réglementés par l’Arrêté du 28 décembre 2007 sous […]

Auteur

Pierre Le Ruz

Quand les opérateurs choisissent d’installer les antennes relais sur des silos agricoles, un risque d’explosion est à craindre.

 

Les silos de stockage agricoles ou industriels, ainsi que les installations de stockage de céréales, grains, produits alimentaires ou tout autres produits organiques dégageant des poussières inflammables, sont réglementés par l’Arrêté du 28 décembre 2007 sous la rubrique N° 2160-1.

Considérant que lesdits équipements induisent des zones à atmosphère explosive dite aussi ATEX, l’Arrêté impose que l’implantation d’antennes émettrices, de relais ou d’antennes de réception collectives sur de telles installations soit assujettie à la réalisation d’une étude technique justifiant que les équipements mis en place ne peuvent pas entraîner un incendie ou un risque d’explosion. De plus, l’installation d’un système de protection contre les chocs de foudre  conforme à la norme NF-EN 62305-3 est exigé.

Le CRIIREM a souvent constaté en expertise sur ces sites ATEX, que ces obligations n’étaient pas souvent respectées et que l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) avait décrit dans ses publications de nombreux accidents dus à ces manquements  (incendies, explosions, dégâts matériels, blessés, décès…) et qu’en conséquence des démontages pouvaient être obtenus lors de concertations entre les gestionnaires des sites de stockages, les associations et les opérateurs, mais aussi parfois par voies judiciaires.

 

 

Dans la même catégorie