1500 relais de téléphonie mobile démantelés

"
n

Catégories

Publié le

05/11/2007
l

A la suite de nombreuses plaintes de personnes et associations dénonçant un risque sanitaire potentiel, la commission nationale des Communications (NCC) avait promis qu’environ 1 500 relais de téléphonie mobile situés trop près d’établissements scolaires ou d’immeubles résidentiels seraient retirés d’ici la fin de 2007. L’objectif est déjà presque atteint, a indiqué hier le président […]

Auteur

datagitateur

A la suite de nombreuses plaintes de personnes et associations dénonçant un risque sanitaire potentiel, la commission nationale des Communications (NCC) avait promis qu’environ 1 500 relais de téléphonie mobile situés trop près d’établissements scolaires ou d’immeubles résidentiels seraient retirés d’ici la fin de 2007. L’objectif est déjà presque atteint, a indiqué hier le président de la NCC, Su Yeong-chin.

A la fin octobre, sous la pression de la NCC, les opérateurs avaient procédé au démantèlement de 1 472 de ces antennes controversées, a-t-il précisé, et à l’avenir, la commission s’efforcera de convaincre ceux-ci de restreindre le nombre de leurs relais et de les placer au sommet de bâtiments publics plutôt que privé.

Selon une enquête réalisée en 2006 par la NCC, Taiwan comptait à cette date 26 000 relais de téléphonie mobile pour la norme 2G (GSM, GPRS, EDGE), 6 500 pour la norme 3G (UMTS, HSSPA…), et 16 000 pour la norme PHS (Personal Handy System, reséeau mobile fonctionnant entre 1800 et 1900 MHz). La couverture existante serait cinq fois supérieure aux besoins.

(Source : Taiwan Infos, 6 novembre 2007)

Dans la même catégorie