Egypte : les effets neurologiques des antennes relais démontré

"
n

Catégories

Publié le

12/03/2015
l

Une étude de la Faculté de Médecine de l’Université de Menoufiya, en Egypte, menée auprès de 80 cas témoins et de 85 habitants résidant en face ou en dessous d’une antenne relais, montre que les problèmes de mémoire (28,2 %), d’insomnie (23,5 %), de migraine (23,5 %), de dépression (21,7 %), de perte d’équilibre (18,8 %) sont sensiblement plus élevés […]

Auteur

datagitateur

Une étude de la Faculté de Médecine de l’Université de Menoufiya, en Egypte, menée auprès de 80 cas témoins et de 85 habitants résidant en face ou en dessous d’une antenne relais, montre que les problèmes de mémoire (28,2 %), d’insomnie (23,5 %), de migraine (23,5 %), de dépression (21,7 %), de perte d’équilibre (18,8 %) sont sensiblement plus élevés parmi la population exposée que chez les cas témoins (avec respectivement 5 %, 10 %, 10 %, 8,8 % et 5 % de ces mêmes troubles).

Ces effets statistiquement significatifs sont de plus confirmés par test neurocomportemental. Le groupe exposé aux antennes relais, affichant à l’un des exercices d’attention une moindre performance que le groupe témoin, et, à l’inverse, des performances plus élevées à un autre test d’oculomotricité.

Face aux risques de troubles neuropsychiques et d’altérations neurocomportementales liées à la proximité des antennes relais, les chercheurs recommandent une révision des normes d’exposition en vigueur et un suivi sanitaire des riverains.

Neurobehavioral effects among inhabitants around mobile phone base stations, Neurotoxicology, Août 2006

Dans la même catégorie