Des scientifiques alertent sur les effets des émissions 5G, sur la santé et l’environnement !

"
n

Catégories

Publié le

11/19/2018
l

Des centaines de scientifiques lancent un appel aux Nations Unis, à l’OMS et aux gouvernements, ils exigent l’arrêt immédiat du déploiement du réseau 5G.Ils mettent en garde sur l’augmentation massive du niveau d’exposition aux fréquences radio électriques. La 5G  s’ajoutera aux rayonnements déjà émis par les réseaux de téléphonie mobile 2G,  3G et 4G. Dans […]

Auteur

Catherine Gouhier

Des centaines de scientifiques lancent un appel aux Nations Unis, à l’OMS et aux gouvernements, ils exigent l’arrêt immédiat du déploiement du réseau 5G.Ils mettent en garde sur l’augmentation massive du niveau d’exposition aux fréquences radio électriques.

La 5G  s’ajoutera aux rayonnements déjà émis par les réseaux de téléphonie mobile 2G,  3G et 4G.

Dans les années qui viennent les entreprises de télécommunication du Monde entier avec l’appui des gouvernements projettent de mettre en place partout dans le Monde l’infrastructure nécessaire au développement de l’industrie des objets dits « intelligents ». On nous promet des maisons intelligentes, des automobiles intelligentes, des villes intelligentes. Tous les objets du quotidien devraient bientôt être équipés de micro puces interconnectées entre elles et internet, grâce à ce nouveau réseau sans fil 5G.

Or malgré un déni généralisé organisé par les lobbies, les preuves de nocivité des rayonnements radio électriques  sont de plus en plus nombreuses et concordantes. Plus de 10000 études scientifiques publiées dans les plus grandes revues montrent qu’elles portent gravement atteinte à la santé humaine et à l’écosystème en général.

Or, si les plans de l’industrie des télécommunications pour la 5G se concrétisent, personne, aucun animal, aucun oiseau, aucun insecte et aucune plante sur Terre ne sera en mesure d’éviter l’exposition 24 heures sur 24, 365 jours par an à des niveaux de rayonnement RF des dizaines à des centaines de fois plus grandes que ce qui existe aujourd’hui, sans aucune possibilité de s’échapper où que ce soit sur la planète

La technologie 5G exigera que chaque opérateur installe des stations de base tous les 100 mètres dans toutes les zones urbaines du monde. Jusqu’à présent, les antennes relais étaient installées en hauteur à une certaines distances des habitations et des entreprises. Avec la 5G, les relais seront disséminés partout dans l’espace public, devant les maisons, les commerces, à hauteur d’homme et d’enfant.

Depuis 2002 des centaines de scientifiques n’ont cessé d’interpeller les autorités internationales politiques et sanitaires sur l’impact à long terme des rayonnements sur la santé. Les  normes nationales et internationales en vigueur ne prennent en compte que les effets à court terme alors que les populations sont exposées à des niveaux de champ  bien inférieurs

Ces chercheurs réclament un moratoire sur le déploiement des nouvelles technologies sans fil.

Les rayonnements radio électriques  ont des  effets à court terme  : altération du rythme cardiaque,  modifications des fonctions cérébrales (vertiges, nausées, maux de tête, perte de mémoire, incapacité de se concentrer) et des effets à long terme : cancer, maladie cardiaque, effondrement du système immunitaire, problème neurologique…

 

En 2011 le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) et  l’Organisation Mondiale  de la Santé  (OMS) ont classé les rayonnements radio électriques (30 kHz à 300 GHz) dans la catégorie des substances potentiellement cancérogènes pour l’homme. Au vu des dernières études, ces scientifiques affirment que ces rayonnements   devraient désormais être classés dans le groupe 1 des agents cancérigènes avérés au même titre que le tabac et l’amiante.

 

Refuser d’accepter et de prendre en compte des  connaissances scientifiques pertinentes et valables est éthiquement inacceptable.

 

Les scientifiques  appellent  l’ONU, l’OMS, l’UE, le Conseil de l’Europe et les gouvernements de toutes les nations à prendre des mesures pour protéger les populations et mettre fin au déploiement de la technologie 5G.

 

Le CRIIREM soutient l’exigence de cet appel  :

  • arrêt immédiat du déploiement de la 5G.
  • révision des normes en vigueur avec prise en compte des effets à long terme des rayonnements sur la santé des populations.

 

Voir l’appel complet sur : https://www.5gspaceappeal.org/the-appeal/

Dans la même catégorie

Qu’est ce que la 5G ?

La 5G, cinquième génération de réseau mobile. Pour ceux qui auraient oublié les versions précédentes: La première génération 1G en 1986, permettait de passer...