De nombreux agriculteurs et notamment des éleveurs ont régulièrement fait appels au CRIIREM et à Pierre LE RUZ dans le cadre de l’apparition de troubles sanitaires divers chez les animaux suite à l’installation de lignes aériennes de transport d’électricité de Haute ou de Très Haute Tensions (HT ou THT).

De nombreuses études qui abordent ce sujet font ressortir un grand nombre d’effets sanitaires divers. Ceux-ci ne sont pas réellement reconnus en tant que tel, mais ils ont été mentionnés par le Ministère de l’Agriculture comme  des problèmes de pertes de production liées à la présence de lignes aériennes électriques très proches des exploitations d’élevages. Concernant l’impact des lignes à Très Haute Tension (THT 400.000 Volts) sur la production des élevages dans les exploitations agricoles, le CRIIREM a publié en 2008 l’enquête citoyenne « Vivre à proximité d’une ligne THT ».

Les agriculteurs et les vétérinaires constatent une forte diminution de la production de lait chez les bovins, avec une augmentation du nombre de leucocytes, ainsi que des apparitions de mammites plus fréquentes, mais aussi chez les porcins du cannibalisme, de la dysenterie, de l’entérite et de fortes mortalités chez les porcelets. Ces troubles sanitaires sont expliqués par des phénomènes de stress engendrés par l’apparition de courants parasites induits dans les structures métalliques des exploitations (clôtures, cornadies, barrières, salle de traite, abreuvoirs…) provoqués par les champs magnétiques afférents aux lignes électriques aériennes de Haute et de Très Haute Tensions.

Dans ce domaine, les compétences de Pierre LE RUZ ne sont plus à démontrer, ses expertises sont reconnues opposables à l’Administration et aux Tribunaux. Elles ont été utilisées en procédures judiciaires dans divers tribunaux qui ont rendu des jugements condamnant RTE-EDF pour carence et à des dommages allant de 37.000 €, 150.000 € à 400.000 €.

Depuis 1980, Pierre LE RUZ est toujours intervenu comme Expert bénévole  dans différentes associations, ARSE, ABPE, CRIIREM.

Le Coût entraîné par ses expertises ( interventions, matériels, étalonnages, déplacements) ont toujours été prises en charge par les assurances des plaignants.

Certaines allégations avancées, voire parfois diffamatoires, contre Pierre LE RUZ sont curieusement habituellement celles utilisées par RTE et EDF.

Un exemple…..